Le prophète de la miséricorde Site

Ligue du Monde Islamique - Organisation Mondiale pour Faire connaître et Soutenir le prophète

suivez-nous

Find Le prophète de la miséricorde Site on TwitterFind Le prophète de la miséricorde Site on FacebookFind Le prophète de la miséricorde Site on YouTubeLe prophète de la miséricorde Site RSS feed

Dernière image

Islamic Education research network launched at University of Warwick

Image aléatoire

The Life of Prophet Muhammad – Highlights and Lessons

Pourquoi devons-nous aimer le Prophète (Qu’Allah le bénisse et le salue) plus que toute autre personne ?

Question:
Pourquoi devons-nous aimer, obéir, suivre et vénérer notre Prophète Muhammad (Qu’Allah le bénisse et le salue) plus que toute autre personne ?

Réponse:
Louange à Allah.
1 – Allah nous a enjoint d’obéir au Prophète Muhammad (Qu’Allah le bénisse et le salue). Allah dit :
[Obéissez à Allah, obéissez au Messager, et prenez garde ! Si ensuite vous vous détournez... alors sachez qu’il n’incombe à Notre messager que de transmettre le message clairement]. [Al-Ma-idah 5:92]

2 – Allah nous dit que l’obéissance au Prophète (Qu’Allah le bénisse et le salue) est obéissance à Allah. Allah dit :
[Quiconque obéit au Messager obéit certainement à Allah. Et quiconque tourne le dos... Nous ne t’avons pas envoyé à eux comme gardien]. [An-Nisa’ 4:80]

3 – Allah nous met en garde contre le manque d’obéissance envers Lui, ce qui pourrait conduire le musulman à la fitnah et amener le musulman au polythéisme. Allah dit :
[Ne considérez pas l’appel du messager comme un appel que vous vous adresseriez les uns aux autres. Allah connaît certes ceux des vôtres qui s’en vont secrètement en s’entrecachant. Que ceux, donc, qui s’opposent à Son commandement prennent garde qu’une épreuve ne les atteigne, ou que ne les atteigne un châtiment douloureux]. [An-Nur 24:63]
Allah nous dit que la prophétie dont Il a investi Son Prophète (Qu’Allah le bénisse et le salue) invite les croyants à respecter et vénérer ce dernier. Allah dit :
[Nous t’avons envoyé en tant que témoin, annonciateur de la bonne nouvelle et avertisseur, pour que vous croyiez en Allah et en Son messager, que vous l’honoriez, reconnaissiez Sa dignité, et Le glorifiez matin et soir]. [Al-Fath 48:8-9]

4 – La foi du Musulman ne saurait être complète que s’il aime le Prophète (Qu’Allah le bénisse et le salue), et que ce dernier soit plus cher à ses yeux que son père, sa propre personne et tout le monde. Il a été rapporté qu’Anas (Qu’Allah soit satisfait de lui) a dit : Le Prophète (Qu’Allah le bénisse et le salue) a dit : « Aucun d’entre vous ne peut avoir une foi complète que si je suis plus cher à ses yeux que son père, son fils, sa propre personne et tout le monde ». Rapporté par al-Bukhari, 15; Muslim, 44.

Il est rapporté que ‘Abdullah ibn Hishaam (Qu’Allah soit satisfait de lui) a dit : Nous étions en compagnie du Prophète (Qu’Allah le bénisse et le salue) alors qu’il tenait la main de ‘Umar ibn al-Khattaab. ‘Umar (Qu’Allah soit satisfait de lui) lui dit : “Ô Messager d’Allah, tu es plus cher à mes yeux que tout, excepté ma propre personne ». Le Prophète (Qu’Allah le bénisse et le salue) lui rétorqua : « Non, par Celui dont mon âme se trouve entre les mains, (tu ne seras pas un croyant accompli) jusqu’à ce que je sois plus cher à tes yeux que ta propre personne ». ‘Umar (Qu’Allah soit satisfait de lui) lui dit : « Bien, par Allah, tu es plus cher à mes yeux que ma propre personne ». Et le Prophète (Qu’Allah le bénisse et le salue) de lui dire : « À présent (tu es un croyant accompli) Ô ‘Umar ». Rapporté par al-Bukhari, 6257.

Cheikh al-Islam Ibn Taymiyah (que la miséricorde d’Allah soit sur lui) a dit : La raison pour laquelle il est obligatoire d’aimer le Prophète (Qu’Allah le bénisse et le salue) et de le vénérer plus que toute autre personne est que nous ne saurions parvenir au bien le plus élevé dans ce bas monde et dans l’au-delà si ce n’est à travers ce dernier, en croyant en lui et en le suivant dans sa voie. C’est parce que personne ne peut échapper au châtiment d’Allah et obtenir Sa miséricorde qu’à travers le Prophète (Qu’Allah le bénisse et le salue), en croyant en lui, en l’aimant, en lui restant fidèle et en suivant sa voie. C’est par ce moyen qu’Allah le dispensera du châtiment de ce bas monde et de l’au-delà. C’est par ce moyen qu’il pourra obtenir le bien dans ce bas monde et dans l’au-delà. La bénédiction la plus élevée est celle de la foi qui ne peut être atteinte qu’à travers le Prophète (Qu’Allah le bénisse et le salue) ; elle est plus bénéfique que soi-même ou sa richesse. Il est celui par qui Allah sort le gens de l’obscurité vers la lumière, et il n’existe pas d’autre voie vers Allah. Concernant soi-même et sa famille, elles ne lui seront d’aucun secours devant Allah… Majmoo’ al-Fataawa, 27/246.

Un savant disait : Si une personne pense aux avantages qui lui ont été offerts à travers le Prophète (Qu’Allah le bénisse et le salue), par qui Allah l’a sortie des ténèbres de l’incroyance à la lumière de la foi, elle se rendra compte du fait que c’est lui qui offre à son âme la félicité éternelle, et que ce gain est plus important que tous les autres. Ainsi, le Prophète (Qu’Allah le bénisse et le salue) mérite que la part d’amour qui lui revient soit plus importante que celle ressentie envers toute autre personne. Cependant, l’attitude des gens varie en fonction du degré de souci ou de négligence qu’ils lui accordent. Tous ceux qui croient réellement au Prophète (Qu’Allah le bénisse et le salue) auront inévitablement un sentiment fort pour lui, avec cependant des différences au niveau de l’ampleur et de la profondeur de cet amour qu’ils lui témoignent. L’amour qu’ils lui témoignent est très fort chez certains d’entre eux, et faible chez d’autres, à l’image de ceux qui se laissent, pour la plupart du temps, absorber par leurs caprices et leurs désirs. Cependant, à l’évocation du Prophète (Qu’Allah le bénisse et le salue), la plupart d’entre eux éprouvent une forte envie de le voir et le préfèrent à leur propre famille, leurs fils, leurs richesses et leurs père et mère. Mais ce sentiment se dissipe rapidement du fait d’autres distractions. Et Allah est Celui dont nous implorons le secours. Voire Fath al-Baari, 1/59

Il s’agit de ce à quoi renvoie le verset dans lequel Allah dit :
[Le Prophète a plus de droit sur les croyants qu’ils n’en ont sur eux-mêmes]. [Al-Ahzaab 33:6]

Ibn Katsir (que la miséricorde d’Allah soit sur lui) a dit : [Allah] sait combien Son Messager (Qu’Allah le bénisse et le salue) est compatissant envers sa Ummah, et combien il est sincère envers elle. Ainsi, Il lui a accordé plus de droit sur les membres de cette Ummah que leurs propres personnes et a décrété que son jugement soit placé au dessus de leurs propres préférences. (6/380).

Cheikh Ibn Sa’di (que la miséricorde d’Allah soit sur lui) a dit : Allah parle aux croyants de quelque chose à travers lequel ils peuvent comprendre la place et le statut du Messager (Qu’Allah le bénisse et le salue) afin qu’ils puissent entretenir des rapports adéquats avec ce dernier. Ainsi, Il dit: [Le Prophète a plus de droit sur les croyants qu’ils n’en ont sur eux-mêmes]. Donc le Messager a plus de droit sur eux qu’ils n’en ont sur eux-mêmes parce qu’il était très généreux, sincère et compatissant envers eux. Il était l’homme le plus généreux et le plus clément. Le Messager d’Allah a apporté le plus grand bien à l’humanité tout entière. Le bien le plus insignifiant ne leur est venu qu’à travers lui. De même le mal le plus insignifiant ne leur est épargné que par lui. De ce fait, face à une situation qui oppose sa propre volonté ou celle des hommes à la volonté du Messager, la volonté du Messager doit passer en priorité. La parole du Messager ne peut être supplantée par celle d’autre personne, qui qu’elle soit. Les gens doivent se sacrifier, sacrifier leurs richesses et leurs enfants pour placer leur amour pour le Prophète (Qu’Allah le bénisse et le salue) au-dessus de l’amour pour toute autre personne.

Les propos des savants pourraient être résumés en soulignant que la colère d’Allah et le Feu de l’Enfer sont des choses que nous craignons le plus et nous ne pouvons en être épargnés par la grâce d’Allah et ensuite en suivant les enseignements du Messager (Qu’Allah le bénisse et le salue). Le plaisir d’Allah et le jardin du Paradis sont des choses que nous désirons le plus et nous ne pouvons les atteindre qu’à travers le Messager (Qu’Allah le bénisse et le salue).

Le Prophète (Qu’Allah le bénisse et le salue) fait allusion au premier aspect lorsqu’il dit : « Notre situation est comparable à celle d’un homme qui essaie de chasser les sauterelles et papillons nocturnes qui commencent à tomber dans le feu qu’il a allumé. Je vous tiens par la ceinture et essaie de vous tenir loin du Feu tandis que vous vous efforcez de vous échapper ». (Muslim, 2285, extrait du hadith de Jaabir; un hadith similaire a été rapporté par al-Bukhaari, 3427 extrait du hadith d’Abu Hurayrah).

À travers ce hadith, le Prophète (Qu’Allah le bénisse et le salue) compare la façon dont les ignorants et les entêtés se précipitent vers le Feu de l’au-delà en commettant des péchés, des caprices et des désirs et leur enthousiasme à tomber dans le Feu, en dépit du fait qu’il s’efforce de les en empêcher, à la manière dont les insectes sont fatalement attirés vers le feu. Tous les deux s’empressent vers leur propre destruction parce qu’ils en ignorent les conséquences. (Sharh Muslim de Al-Nawawi)

Le Prophète (Qu’Allah le bénisse et le salue) faisait allusion au deuxième aspect lorsqu’il disait : « Toute ma Ummah entrera au Paradis, excepté celui qui refuse ». Ils s’enquirent : « Ô Messager d’Allah, qui donc refuserait ? » Et lui de répondre: « Quiconque m’obéit entrera au Paradis et quiconque me désobéit aura refusé ». Al-Bukhaari, 7280, extrait du hadith d’Abu Hurayrah.
Et Allah est Celui qui accorde le succès.