Get Adobe Flash player

le site multi-langue

suivez-nous

Find Le prophète de la miséricorde Site on TwitterFind Le prophète de la miséricorde Site on FacebookFind Le prophète de la miséricorde Site on YouTubeLe prophète de la miséricorde Site RSS feed

Dernière image

the needs of humanity in the mission of prophet muhammad

Recherche

Image aléatoire

(At-Tin)

Get Mercy toolbar!

Regarder en direct la Mecque

Accueil
30- Guidée du Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui)en médecine, soins et visite des malades[1]
 
1.   Il se faisait soigner et ordonnait à sa famille et à ses compagnons de se soigner en cas de maladie.
2.   Il dit: "Allah ne fit descendre une maladie sans en avoir descendu son remède"(B). Il dit aussi: "Serviteurs d'Allah, soignez-vous!" (D, T, JA).
3.   Il usait de trois sortes de remèdes: un: les médicaments naturels, deux: les médicaments divins, trois: un savant dosage entre les deux.
4.   Il interdisait que l'on se soigner avec du vin et avec tout ce qui est immonde.
5.   Il rendait visite à ses compagnons malades. Il rendit visite à un garçon des gens du Livre qui était à son service. Il rendit visite à son oncle mécréant. Il leur proposa à tous les deux d'embrasser l'islam. Le Juif embrassa l'islam et son oncle déclina l'offre.
6.   Il s'approchait du malade, s'asseyait à proximité de sa tête et lui demandait de ses nouvelles.
7.   il avait comme tradition de réserver un jour ou un temps fixe pour rendre visite aux malades. Il autorisait à sa nation de rendre visite aux malades, de jour et de nuit et à tout moment.
A- Sa guidée pour les soins naturels[2]:
1. Il dit: "La fièvre – ou la très forte fièvre- provient de la chaleur de l'enfer. Refroidissez-la avec de l'eau" (S).
2.  Il dit aussi: "Si l'un d'entre-vous a de la fièvre, qu'on lui verse dessus de l'eau froide trois nuits de suite avant l'aube".
3. Quand il avait de la fièvre, on lui apportait une jarre d'eau qu'il se déversait sur la tête puis il prenait un bain rituel.
     Un jour, on parla de la fièvre auprès de lui. Quelqu'un l'insulta. Il dit alors: "Ne l'insulte pas car elle détruit les péchés tel le feu qui détruit la rouille du fer" (JA).
4. Un homme vint le voir et lui dit: "Mon frère a mal au ventre - Et dans une version : Il a la diarrhée – Il lui dit: "Donne du miel à boire" (S). Le Prophète, paix et salut d'Allah sur lui, mélangeait le miel avec de l'eau et le buvait le matin à jeun.
5. Certaines personnes venues à Al Madina de l'hydropisie. Il leur dit: "Allez auprès des chameaux destinés à la charité et buvez de leur urine et de leur lait". Ils firent ce qu'on leur dit et ils guérirent (S).
6. Blessé dans le combat d'Ohud, il fut soigné par sa fille Fatima qui brûla un morceau de natte, le réduisant en cendres et le plaçant sur la blessure. Le sang cessa de couler.
            Il envoya à Abou Oubay un médecin qui lui coupa une veine et la lui cautérisa.
        Il disait: "La guérison réside en trois choses: une gorgée de miel, la saignée et la cautérisation, mais je ne recommande pas à ma nation la cautérisation" (B). Il dit aussi: "Je n'aime pas me faire cautériser".(S). C'est-à-dire qu'il préfère éviter ce procédé et ne l'utiliser qu'en dernier recours à cause de la douleur qu'il cause.
7. Le Prophète, paix et salut d'Allah sur lui, se fit saigner et donna au poseur de ventouses son salaire. Il dit: "La saignée est le meilleur soin que vous pourrez utiliser" (S). Il se fit saigner à la tête alors qu'il était en état de sacralisation à cause d'un mal à la tête et à la hanche qu'il ressentait.
            Il se faisait saigner en trois endroits: une fois en haut du dos entre les deux épaules, et deux fois aux veines jugulaires.
            Il se fit saigner trois fois quand il mangea de la brebis empoisonnée et ordonna à ses compagnons de se faire saigner.
8.      Quiconque se plaignait d'avoir mal à la tête, il lui conseillait de se faire saigner. Et quiconque avait mal aux jambes, il lui disait; "Teins-les de henné".(D).
9.      Dans le recueil de Hadiths d'Al Tirmidhi, la servante du Prophète, paix et salut d'Allah sur lui, Oum Rafaa dit: " Toutes les fois qu'il avait une plaie ou qu'il se faisait piquer, il y plaçait du henné". (T).
10. Il dit: "Pour se soigner du nerf sciatique, buvez à jeun chaque matin une partie de la queue grasse d'un mouton"(JA).
11.      Pour se soigner du mauvais tempérament et pour l'adoucir, il dit: "Ne manquez pas d'utiliser le séné et le Sanuto, car ils guérissent de toute maladie à part la mort (JA)".
12. Il dit: "Al Ithmad (kohl noir) est le meilleur Kohl. Il purifie la vue et fait pousser les cheveux" (D, JA).
13. Il dit; "Quiconque mange le matin avant toute chose sept dattes d'Al Alia, rien ne lui fera du mal ce jour-là, ni poison ni sorcellerie"(S).
14. Il dit: " Ne forcez pas vos malades à manger et à boire car Allah les nourrit et leur donne à boire" (T, JA)
15. Le Prophète, paix et salut d'Allah sur lui, déconseilla à Suhayb qui avait la chassie de consommer des dattes. Il désapprouva qu'il en mange étant chassieux et ne lui permit de prendre que quelques dattes. Il déconseilla aussi à Ali, atteint de chassie, de manger des dattes blettes.
16. Il dit: "Si une mouche tombe dans votre assiette, trempez-la dedans car l'une de ses ailes contient une maladie et l'autre aile en contient le remède". (B).
17. Il dit: "La Talbina (soupe d'orge au son) permet au cœur malade de récupérer des forces et de dissiper ses peines" (S).
18. Il dit; "Ne manquez pas d'utiliser la nigelle (cumin noir). Elle est un remède contre tous les maux à part la mort" (S).
19.      Il dit; "Fuyez le lépreux comme vous fuyez le lion" (B). Il dit aussi'; "Que le malade ne fréquente pas celui qui est en bonne santé" (S).
20. Dans la délégation de la tribu de Thaqif, il y avait un lépreux. Le Prophète, paix et salut d'Allah sur lui, lui envoya dire: "Reviens, nous avons accepté ton allégeance". (M).
B- Sa guidée pour les soins divins[3]:
1.    Il se réfugiait auprès d'Allah contre les Djinns, et le mauvais œil et il ordonnait de pratiquer la Rouqya (exorcisme islamique) contre le mauvais oeil disant; "L'œil est vrai et s'il y avait quelque chose qui devancerait le destin, l'œil l'aurait fit. Si l'on demande à quelqu'un d'entre vous de se laver (par exorcisme), qu'il le fasse"(M)
2.    Il vit un jour sur le visage d'une jeune fille une tâche halée   causée par un regard de Djinns. Il dit: "Faites-lui une incantation (Rouqya) car elle souffre du regard" (S).
3.    Il dit à l'un de ses compagnons qui exorcisa avec succès un chef de tribu piqué par un serpent: "Comment savais-tu que c'était une incantation?" (S).
4.   Un homme vint le voir et lui dit qu'il fut piqué la veille par un scorpion. Il lui dit: "Si tu avais dit le soir: je me réfugie auprès des mots parfaits d'Allah contre les maux de sa créature, il ne te serait rien ". (M).
C- Sa guidée pour les soins composés aisés et bénéfiques[4]:
1.    Quand quelqu'un souffrait d'un mal quelconque, d'un ulcère ou d'une blessure, il posait l'index par terre, le levait puis disait; "Au nom d'Allah, la terre de notre sol, grâce à la salive de certains d'entre nous, notre malade guérit, grâce à Allah". (S).
2.    L'un de ses compagnons se plaignit d'être malade. Il lui dit alors: "Pose ta main sur la partie du corps qui te fait mal et dis sept fois: Je me réfugie auprès de la puissance et du pouvoir d'Allah contre le mal que ressens et que je redoute" (M).
3.    Il adjurait la protection d'Allah pour sa famille en essuyant sur le patient de la main droite et en disant: "Seigneur Dieu, Seigneur des hommes, dissipe le mal et guéris car Toi Seul es guérisseur, il n'y a de guérison que la tienne, une guérison qui ne laisse aucun mal". (S).
4.    Quand il visitait un malade, il lui disait: "Point de mal, qu'il soit une purification, si Allah le veut".(B).
Fin, grâce à Allah.

[1]- ًZad Al Maad (4/9).
[2]- ًZad Al Maad 4/23).
[3]- ًZad Al Maad (4/149).
[4]è ًZad Al Maad (1/171).
Share it now!